Avant première de La Dormance au 400 coups

la dormance 400 coups 1

Toute l’équipe du film autour du réalisateur Vincent  Malaisé

Court métrage
samedi 21 avril à 11h00

Tourné sur 6 jours en région avec une équipe professionnelle. Le film était suivi d’un documentaire sur les coulisses du tournage d’une durée de 15 minutes réalisé par Michel Gaignard d’ACA Films présent également dans la salle.

Le réalisateur : Vincent Malaisé
Il crée en 2014 l’association de production angevine Court&49 et en assure la présidence depuis. Court&49 accompagne plusieurs réalisateurs en assurant le développement et la production de plusieurs courts métrages dont Zetematium actuellement en fin de post production d’une jeune réalisatrice Yulia Nikiforova et Clown de Johan Neveu. Des partenariats avec un autre collectif et une école de musique voient le jour. C&49 participe également à l’éducation à l’image en organisant plusieurs rencontres au profit de ses membres et du public avec des techniciens ou réalisateurs reconnus. Réalisateur et scénariste du film MADELEINE en 2016 (nominé au prix de la meilleure fiction à Rueil Malmaison). Il continue à développer ses propres scénarios et projets. La dormance est son second film.

La comédienne : Aurélie Garault
Cette Bretonne a fait ses premiers pas sur les planches et a obtenu une licence de cinéma. Plus tard, elle participe à plusieurs stages et suit notamment la formation de l’Atelier International de Théâtre  Blanche Salant ainsi que son Actors Training à Paris. En 2017, elle tient les rôles principaux de plusieurs films courts dont « Tout ce que j’ai » qui remporte le concours « En route pour Cannes ».

LA DORMANCE de Vincent Malaisé avec Aurélie Garault, Bernard Valais, Etienne Mennard FRANCE – 2018 – 20 min

Au début du cycle de la dormance, moment où la vigne va devoir vivre sur ses réserves,  Mélanie se fait renvoyer de  l’exploitation vinicole qui l’emploie. Dépendante elle vit dans sa voiture et entre en errance.

http://court49.fr/2017/11/16/la-dormance/

extrait 400 coups

Publicités

Avant-Première exceptionnelle M. JE-SAIS-TOUT

1068458.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Avant-Première exceptionnelle Mercredi 18 avril à 20h00  M. JE-SAIS-TOUT aura lieu au Multiplexe une avant-première exceptionnelle du film  M. JE-SAIS-TOUT  dont la sortie nationale est prévue le 28 mars prochain.

A cette occasion, L’EQUIPE DU FILM sera dans votre cinéma pour une PRÉSENTATION

Vincent Barteau, 35 ans, entraîneur de foot d’1,92 m, voit débouler dans son quotidien de célibataire invétéré, son neveu, Léo, 13 ans, 1,53 m autiste Asperger et joueur d’échecs émérite. Cette rencontre aussi singulière qu’explosive va bouleverser l’existence de Vincent et offrir à Léonard la chance de sa vie.

Avant-première Larguées

larguées

Avant-Première exceptionnelle Dimanche 15 avril à 14h00  LARGUÉES

Dimanche 15 avril à 14h aura lieu au Multiplexe une avant-première exceptionnelle du film  LARGUÉES  dont la sortie nationale est prévue le 28 mars prochain.
A cette occasion, L’EQUIPE DU FILM sera dans votre cinéma pour une rencontre après le film

Rose et Alice sont deux sœurs très différentes. Rose est libre et rock n’roll. Alice est rangée et responsable. Elles ne sont d’accord sur rien, à part sur l’urgence de remonter le moral de Françoise, leur mère, fraîchement larguée par leur père pour une femme beaucoup plus jeune. La mission qu’elles se sont donnée est simple « sauver maman » et le cadre des opérations bien défini : un club de vacances sur l’Ile de la Réunion…

Pauvres de nous – avant-première

Le 26 mars au Gaumont Claire Lajeunie et son équipe nous ont présenté en avant première leur documentaire « Pauvres de nous ». Une réalisation de 70 mn qui révèle avec beaucoup de bienveillance et de respect la précarité de nos concitoyens privés de ressources.

En 2018, on estime qu’un Français sur 7 vit sous le seuil de pauvreté. Cela signifie se débrouiller avec moins de 1015 euros par mois. Matéo, 12 ans, raconte comment les colis alimentaires font partie de son quotidien. Sébastien, surdiplômé de 32 ans, a financé lui-même ses études. Sans-emploi, il vit avec moins de 7 euros par jour. Comme plus de 2 millions de Français, Erwan fait partie des travailleurs pauvres. Kiosquier à Paris, il frôle la précarité bien qu’il travaille plus de dix heures par jour. Isabelle, 54 ans, survit grâce au RSA. Marianne touche mensuellement 672 euros à 63 ans. Elle a pourtant travaillé plus de 35 ans. Ces personnes en marge témoignent, avec pudeur, entre révolte et résignation.

Pauvres de nous – avant première au Gaumont

pauvres de nousPremière projection publique du film, Pauvres de nous.

Ce film qui sera diffusé ultérieurement sur France 5, présente le quotidien de cinq personnes qui vivent en situation de précarité en France. Parmi eux, Mattéo, 12 ans, qui habite à Longué-Jumelles. Sa famille est aidée par le Secours populaire en Maine-et-Loire.
La projection du documentaire sera suivie d’un débat avec sa réalisatrice, Claire Lajeunie.
Un film coup de poing et le portrait saisissant d’une France à la déroute qui ne se manifeste pas.
Entrée gratuite dans la mesure des 270 places disponibles. Participation libre aux frais.

Lundi 26 mars 2018 à 19.00